Rénover, c’est tendance !

30 mars 2022

Entre l’envie d’investir dans son chez-soi et les nouvelles normes environnementales, le marché de la rénovation est en pleine expansion. Prêt pour une cure de jouvence ?  La régie Duboux travaille avec la jeune entreprise générale Renov-Elec.

Petit ou grand lifting ? Immeuble, maison ou appartement… Quel que soit le type de bâti, le temps fait son œuvre et, tôt ou tard, des rénovations doivent être entreprises.Parallèlement, l’urgence climatique et la mise en place de nouvelles normes environnementales rendent désormais obligatoire la mise en oeuvre de travaux de rénovation. Bilan : un plus pour la planète et pour le confort des occupants ainsi qu’une optimisation fiscale du bien immobilier pour le propriétaire.

Cependant une rénovation reste un chantier complexe qui exige les connaissances et le savoir-faire de professionnels.
C’est pour répondre à cette attente que Nikola Pupovac a fondé, il y a quatre ans à Echallens, l’entreprise générale de rénovation Renov-Elec.
Une histoire qui commence dans un garage, à la manière d’une success story à l’américaine. Après son diplôme d’électricien en Serbie, Nikola Pupovac s’installe en Suisse et travaille pendant six ans sur les chantiers pour une entreprise vaudoise. « En plus de l’électricité, j’avais une bonne connaissance des autres corps de métier, alors j’ai décidé de me mettre à mon compte. »
Le jeune entrepreneur, alors à peine trentenaire, commence tout seul. « Je m’étais installé un coin bureau dans mon garage », se souvient-il en riant. Aujourd’hui, il emploie six collaborateurs et poursuit le développement de Renov-Elec.

Confiance et respect

La stratégie business de Nikola Pupovac ? Pas de pub, pas de site Internet, mais réaliser un travail irréprochable et compter sur le bouche-à-oreille pour se faire connaître.

« Notre rôle est de simplifier la vie du client, d’être à son écoute. Nous sommes son seul interlocuteur et nous nous occupons de tout. »

Car si Renov-Elec est spécialisée dans l’électricité, avec notamment un collaborateur au bénéfice d’une maîtrise fédérale, l’entreprise gère les chantiers de rénovation de A à Z. « Nous avons un réseau de partenaires de confiance avec lesquels nous travaillons depuis le début. Il s’agit toujours des mêmes entreprises afin de garantir à nos clients une continuité. Décrocher de nouveaux mandats est difficile, mais le plus dur est de fidéliser les clients. »

Cet engagement et cet amour du travail bien fait sont à l’origine de la collaboration entre Renov-Elec et la régie Duboux, qui a accompagné les débuts de la jeune entreprise générale. À l’époque, Sladjana Andric, désormais directrice gérance, confie la rénovation d’un appartement à Renov-Elec. Le premier chantier d’une longue collaboration. « Notre relation repose sur un respect mutuel. »

Et hop… on charge

Actuellement, Renov-Elec connaît un fort développement tant auprès des professionnels de l’immobilier que des privés. « Le niveau très bas des taux d’intérêt encourage les gens à acheter, constate Nikola Pupovac. Certains préfèrent acheter un bien à un prix un peu moins élevé et réaliser ensuite des travaux de rénovation. »

Dans un marché concurrentiel mais très actif, en raison notamment des nouvelles normes environnementales en vigueur, Renov-Elec fait preuve de réactivité et d’adaptabilité. « Nous avons toutes sortes de chantiers, mais la demande est forte pour des installations de panneaux photovoltaïques et des chargeurs pour voitures électriques. » Un secteur en pleine progression surtout dans les villes comme Lausanne, qui veulent bannir les voitures du centre-ville.

Nikola Pupovac résume sa vision d’entrepreneur avec philosophie et humour : « Ce n’est pas toujours facile, mais je ne me plains pas et de, toute façon, ce serait le même prix ! »