Immobilier et digitalisation, le duo gagnant !

23 novembre 2021

Aujourd’hui, l’immobilier de demain ! La régie Duboux compte parmi les premiers clients de la start-up à succès Tayo avec laquelle elle partage une même philosophie basée sur l’esprit d’ouverture et l’audace créative.

Lundi soir, 23 heures. Au moment de se coucher on réalise qu’on a zappé d’appeler la régie pour le robinet de la douche qui fuit. Rien de grave, on le fera demain. Mardi soir, 23h30, on a encore oublié d’appeler. Mercredi, 21 heures, on a toujours oublié d’appeler… Bref, la loi de ce bon vieux Murphy qui veut que tout ce qui peut mal tourner va mal tourner » !
Sauf que dans le secteur immobilier, les jours de Murphy sont désormais comptés grâce à la start-up vaudoise Tayo dont la plateforme offre une disponibilité ininterrompue, 24h/24 et 7 jours sur 7.

A 2 heures du matin, on peut donc contacter sa régie pour signaler une fuite d’eau.

« Nous sommes une entreprise de software qui s’adresse aux gérants immobiliers avec comme objectif de simplifier l’interaction entre un résident, qu’il soit locataire ou copropriétaire, un gérant immobilier et des prestataires de services, explique Gilles Martin, Chief Operating Officer. Si un locataire veut contacter son gérant de manière un peu plus efficace que par le biais d’un simple appel téléphonique qui tombera, peut-être, au moment où celui-ci sera en réunion ou en train de faire un état des lieux, il peut le faire à travers la plateforme Tayo. Il peut même ajouter, s’il le désire, des photos. La demande arrive directement chez le gérant qui n’a pas besoin de tout ressaisir dans son logiciel métier. Il lui suffit de lire la demande et, s’il la valide, de transférer à une entreprise de services. »

L’utilisation de la plateforme est 100% conviviale. Toutes les entreprises de service des régies ont accès à Tayo par mail ou par la plateforme, sans avoir besoin de se connecter avec leur login. Le prestataire peut répondre au mail qu’une régie aura fait pour envoyer, par exemple, un bon de commande, et l’information est immédiatement transmise dans la plateforme côté gérant. Actuellement, 4050 entreprises de services sont déjà connectées sur la plateforme.

Une collab’ excitante

La régie Duboux fait partie des premiers clients de Tayo. « Je connaissais un peu Robin Crisinel, l’administrateurs de la régie, car je l’avais rencontré dans le cadre professionnel, se souvient Gilles Martin. Je l’ai contacté au début de l’aventure car je sais qu’il a l’esprit ouvert et qu’il s’intéresse aux nouveautés. Dès le départ, il a aimé, mais c’était un peu trop tôt pour lui, car le logiciel que la régie utilisait à l’époque avait de la peine à faire l’interface avec d’autres. ». La collaboration a d’abord porté sur un parc immobilier pilote et aujourd’hui sur l’ensemble du parc. « Je dirais que travailler avec la régie Duboux est excitant. On a de très bons contacts, on fait une interview de Robin dans Tayo Tayo Mag et on avance sur plusieurs nouveaux projets spécifiques à la régie Duboux. »

Les propriétaires commencent aussi à regarder du côté de Tayo. « Ils veulent avoir accès à l’information que le gérant doit traiter afin de l’utiliser digitalement, en proposant, par exemple, au locataire des services de proximité. »

Malgré son succès, Tayo n’a rien perdu de son esprit start-up. Gilles Martin rigole : « Je suis Chief Operating Officer, mais on aime bien aussi dire que c’est chef saucisse. Dire qu’on est Chief Operating Officer est très fancy, mais nous sommes une start-up et personne n’est au-dessus des autres. Si on fait un mail à chefsaucisse@tayo-software.com, ça arrive chez moi ! Nous croyons beaucoup à l’intelligence collective. Nous sommes seize et nous avons tous notre mot à dire. Nous pouvons challenger l’avis du CEO. »

Découvrez notre nouveau projet de 10 appartements et de 2 locaux commerciaux, proche de toutes les commodités et des rives du lac.

Pour plus d’informations ici